Bien se préparer au Breeding

Paix et Salsifis sur vous et vos tribus !

Nous allons tenter via ce « roman tuto », de vous préparer correctement à la belle et longue épreuve qu’est le BREEDING. Pour celles et ceux qui auraient encore un doute, le breeding c’est la reproduction des dinos. Un article a déjà été édité par Jokes précédemment
sur ce sujet. Le but de celui-ci est plutôt de vous préparer techniquement à mener une reproduction à terme en dehors de l’aspect purement théorique.

La recette n’est pas forcément compliquée à première vue, et chacun peut l’adapter à sa sauce. Mais afin de pouvoir guider les novices, ou parfaire l’expérience les survivants ayant déjà une petite avancée dans le domaine, nous allons passer tout en revue de A à Z.

Ce tuto ne tient pas compte de l’imprinting qui est un sujet un peu en parallèle dans le Breeding et déjà récemment abordé dans l’article de Ugo

N’hésitez  pas à partager vos expériences !

Alors pour un bon breeding, il faut : (Maïté mode ON)

  • un couple hétérosexuel de dinos (n’y voyez aucun préjugé, mais j’ai essayé 3 fois d’accoupler un couple de ptera avant de m’apercevoir que je les prenais pour des lesbiennes)
  • un enclos équipé
  • une couveuse
  • du temps
  • de la patience
  • des notions en maths très très basiques (+ – x : )
  • les ressources nutritives (mejoberry ou viande)
  • de l’amour et de la douceur pour le petit chérubin à venir.

 

LE COUPLE

Privilégiez un couple de dinos haut level, car le temps du breeding restera le même quel que soit le lvl des parents et de l’enfant. De plus, si les parents sont HL, vous augmentez grandement la chance d’avoir un bébé à un lvl bien sympa lors de sa naissance.

Certains diront que c’est le lvl des parents à l’état sauvage qui compte, mais je pense que c’est une erreur. J’ai eu un bébé Ptera lvl 192 à la naissance, lvl IMPOSSIBLE à obtenir à l’état sauvage, et même en sortie de taming.

Pour faire en sorte que ce charmant couple d’amoureux se mette à copuler, il vous faut impérativement activer la promenade sur les deux (ennable wandering). La barre de progression de coït va progresser sur la femelle.

Une fois à terme, 2 possibilités :

  • un œuf fécondé est au sol (vite le ramasser), ça c’est pour les ovipares.
  • la femelle rentre en période de gestation, ça c’est pour les mammifères.

Dans les deux cas, référez-vous à un « breeding calculator » afin de définir le temps d’incubation ou de gestation nécessaire à chaque espèce.

Conseil : un bébé avec un lvl 170 minimum est idéal. Ce n’est pas une obligation certes, mais c’est plus sympa d’avoir un lvl 220+ max plutôt qu’un 180 😉 Alors certes, vous n’avez peut-être pas un couple de 200+ sous la main. Pour ce faire, tentez de faire une reproduction avec le dino d’une autre tribe. Vous pourrez même faire jouer la concurrences au niveau des stats des parents. Une fois à taille adulte, le dino prendra encore 60 lvl, comme en sortie de taming. Donc un bébé lvl 192 finira lvl 252. intéressant non ?

 

L’ENCLOSbronto

Vous pouvez faire de la reproduction à l’air libre, mais question installation et confort c’est pas génial. Il n’y a pas vraiment de règles à respecter, si ce n’est qu’il faut prévoir une sortie suffisamment grande pour toutes les espèces. Si vous faite de l’élevage de bronto, il ne passera jamais la dinogate, donc une béhémot est à envisager.

Pourquoi un enclos ?
Pour la tranquillité, la sécurité, et surtout l’organisation.

Il faut y mettre :

  • des frigos (des tas de frigos 😉 )frigos
  • la couveuse
  • un lit (si si ça peut servir)
  • des armoires
  • de la lumière
  • des mangeoires
  • un ou des fours industriels (pour ceux qui veulent cuire la viande directement sur place en quantité pour les gros carnivores)
  • le Wifi pour consulter ses mails (non, rhaaa je mélange tout)

Bref, on se met bien car on va y passer du temps.
Perso dans le mien j’y ai fait une grande mezzanine et c’est mon penthouse perso où je peux faire du craft, la cuisine, du tri de ressource, regarder mes séries en streaming, payer mes factures, etc… Mais bien évidemment c’est un luxe et un choix ultra perso 🙂

penthouse

 

LA COUVEUSE

Celle-ci ne servira que pour l’incubation des œufs, les femelles mammifères gèrent la gestation toutes seules.
L’idéal est de la faire à base d’air conditionnés. Les Kairuku et les dimetrodon censés réguler la température, régulent juste l’air ambiant au niveau de leur postérieur, c’est à dire leurs pets !
Combien d’airco ?
6 en arc de cercle peuvent stabiliser beaucoup d’espèces.
Perso j’ai vu les choses en grand, j’en ai mis 20 en forme de U, double rangée à chaque fois. Même les œufs de quetzal incubent à 2 planchers de distance.

clim

 

PREPARATION A LA NAISSANCE

Afin d’être bien préparer à accueillir le petit, il faut impérativement se blinder en mejoberry pour les herbivores ou en viande crues pour les carnivores. On peut prévoir les autres baies (sauf les stim et les narco) ou de la viande cuite, mais il en faudra 2x plus.
Quelles quantités ?
A vous de voir en fonction de l’espèce. En sachant qu’un frigo électrique peut contenir 4800 baies, ou 960 viandes crues, ou 1440 viandes cuites, vous pouvez aisément calculer le nombre de frigos dont vous aurez besoin.
Pour un gros carnivore de type Quetzal ou autre, je passe à la viande cuite après deux heures de crues, car la perte est moins importante, même si le coco en mange plus que de la crue.

  • Dans le cas des ovipares, l’incubation des œufs peut être contrôlée. En effet, si vous ramassez l’œuf en cours d’incubation, celle-ci se met en pause, sans que l’œuf ne perde de « vie ». Pareil si vous le stocker dans un frigo. Vous pouvez de cette façon faire éclore l’œuf à l’heure que vous souhaitez afin de prévoir le timing IRL pour veiller les premières heures qui sont les plus importantes.
  • Dans le cas des mammifères, la gestation dure un temps précis (différent pour chaque espèce) et la naissance se fera à une heure que vous ne pourrez donc pas choisir. Le meilleur moyen de faire correspondre votre timing avec celui du breeding, c’est de calculer l’heure à laquelle a lieu l’accouplement pour que la naissance tombe à l’heure souhaitée. Pour une naissance à 20h00 avec une gestation de 8h00, simple, on s’envoie en l’air à midi !

N’hésitez pas à vous référez au breeding Calculator pour connaitre la quantité de nourriture consommée par stade.

Prévoyez aussi de quoi manger pour vous ! La première heure, il est préférable de ne pas bouger une oreille et de veiller le petit.

 

NAISSANCE

Mhooooo qu’il est mignon !!! VITE Il faut claim la bête. Le nom on verra plus tard, il faut vite lui mettre à manger dans son inventaire.born

Au début, il ne porte pas grand-chose, mais ça va monter avec le temps pas de panique.
La naissance est un moment important où il ne faut pas se louper. Vous DEVEZ être présent à ce moment précis car la fourchette de temps qui vous est imparti pour tenir le nouveau-né en vie est minime.

Finaliser la phase « Bébé »

C’est la phase la plus importante et celle où l’animal a le plus besoin de vous : la phase bébé.
Les différentes phases sont :

  • incubation / gestation
  • bébé
  • juvénile
  • adolescent
  • adulte

Durant la phase bébé vous aller devoir le nourrir en permanence. Plus vous le nourrirez, plus il pourra porter de nourriture dans son inventaire, donc plus vous aurez un peu de temps pour vaguer à vos occupations. Mais restez toujours à proximité !
Pour savoir combien de temps le bébé vous laissera gambader à l’air libre, c’est très simple.
Calculez combien de viandes ou de mejoberry il mange sur 1 minute. Vive le chrono sur le smartphone.
S’il mange 4 viandes en 1 minute, et qu’il peut en porter 80, ça vous laisse 20 minutes de libres. (oui oui, c’est là qu’interviennent les notions de maths très très basiques)
Petite astuce, lorsque le poids que le bébé peut porter atteindra 10% du poids maximum dans ses stats, il passera au stade juvénile. Là vous pourrez respirer, le plus dur est fait.

Juvénile / Adolescent / Adulte

Fini de camper son écran pendant des heures, on se détend !
Dans votre enclos, vous aurez posé au préalable des mangeoires. Dès le stade juvénile, le dino se nourrit seul dans la mangeoire. Vous l’aurez compris, il vous suffit de les remplir et basta.mangeoires

Pour la viande, prévoyez que vous avez un spoil tous les X et que ce sont des stacks de 20. Donc la perte se fait ressentir plus vite. Il faudra vous connecter pour remplir les mangeoires un peu plus souvent par rapport aux baies qui elles, sont par stack de 100.
Si vous remplissez 3 mangeoires de viandes, ça vous fait 3X plus de pourriture, pour pas forcément beaucoup plus de viandes à manger. Prenez le temps de bien calculer votre coup pour un minimum de perte.

Petit conseil:  ne laissez aucun autre dino à proximité de votre mangeoire, sinon il va se servir et fausser tous vos calculs.

 

Derniers conseils pour vos premiers élevages

Pour vous faire la main, commencez par un herbivore ovipare,  les stacks de 100 mejoberry sont très appréciables pour les pertes, et vous pouvez en stocker beaucoup plus dans les frigos.
L’ankylo ou la castor me paraissent un très bon compromis pour se faire la main.

Pour votre premier Carnivore, faites un Ptera, ça ne prend pas trop de temps en phase incubation et bébé, et ça vous permettra de vous faire une idée de comment gérer vos stocks de viandes.

J’ai volontairement zappé certains conseils d’organisation et de gestion car il faut garder ses secrets pour se démarquer et surtout, c’est propre à chaque joueur. A chacun sa manière de procéder. Mais avec ce que vous venez de lire, vous avez 80% des infos nécessaires en votre possession

La méthode et les conseils de ce tuto ne sont pas forcément LA meilleure solution, mais c’est une solution qui a porté et qui porte encore ses fruits. Tous les breeding que j’ai tenté avant de m’équiper correctement et de bien me préparer, se sont soldé par un échec.
Depuis la création de mon enclos : 100% de réussite, à l’exception d’un œuf de Quetzal perdu, mais bon, quand on oublie de le remettre au frigo et qu’on ne se connecte pas pendant 2 jours, on se traite tout haut de boulet du mois et on ne ramène pas sa science 😉

Je reste dispo IG s’il y a des questions et toutes les suggestions sont les bienvenues.
Une visite peut même s’envisager 😉

Bon breeding à tous, et à bientôt IG

 

Berrylium

  • author image
    Juin 14, 2016 @ 16:57

    Plus d’excuses pour rater la reproduction avec un tuto pareil ! Un coeur se cache finalement sous l’armure de ce sanguinaire de Berrylium ! Un vrai papa dodo (poule) !